Trek Népal – Gosaikunda : Partie 5

Day 8 : Les lacs incroyables de Gosaikunda (4400m)

Le dépassement des deux derniers jours a clairement été récompensé par cette journée juste magique. Voila j’allais atteindre les lacs de Gosaikunda alors que toutes les personnes que j’avais croisé sur mon chemin m’avaient dit que ça serait limite impossible et que j’étais une grande malade (ah bon j’étais pas au courant ?!).
Du coup, une petite journée tranquille car d’une part je laissais mon gros sac au lodge (aller-retour avec le petit sac) et d’autre part je faisais juste un dénivelé positif de 500m et pareil en négatif (c’est à dire rien comparé à la veille !).
fullsizeoutput_27f6
Des paysages juste incroyables, je suis encore sans mots en me remémorant ces instants, de bons délires avec les alsaciennes rencontrées la veille, de la pureté, de la neige, un peu une journée irréelle à profiter comme si c’était la dernière (la du coup c’était l’avant dernière ! ).

fullsizeoutput_280c
Parfois tu veux juste appuyer sur le bouton pause notamment lorsque j’ai vu mon plus beau coucher de soleil de ma petite existence, comme une illusion de voir des îles de montagnes se formant dans les nuages, puis le soleil plongeant dans ce coton de nuages (ma passion pour les couchers de soleil a été assouvie).

fullsizeoutput_2825
La journée s’est clôturée par une veillée, et oui grosse ambiance ce soir là ! Des népalais, des italiens, des suisses, moi la petite française (limite j’aurais dû amener mon drapeau breton) avons festoyé non pas comme d’habitude jusqu’à 19h-20h mais jusqu’à 21h (improbable) !

fullsizeoutput_2829

Day 9 : le retour à la civilisation

Toutes les bonnes choses ont une fin… Il était temps de dire au revoir à ces montagnes.

Démarrer la descente mais vouloir rester dans ce paradis. Je crois que je descendais à reculons, à faire 1000 pauses pour que cette journée dure encore et encore.
Je regardais l’horizon, je ne savais même plus où donner de la tête tellement c’était superbe.
fullsizeoutput_2993
Mais il fallait bien les descendre ces 2000m de dénivelé… Des paysages et une végétation qui évoluent pour finir dans la jungle avec les singes, une biche (oui improbable), et des vaches (encore et toujours ces vaches). Quelques traversées de petits villages, dernière distribution de chocolats et de stylos, et des sourires en retour.

Quelle est la première chose que j’ai fait en arrivant dans un semblant d’hôtel ??! Enlever mes vêtements crades et prendre une douche chaude !!! Bonheur de retrouver les petits plaisirs de la vie.

Voilà ce voyage fût incroyable, merveilleux, au top. Je suis contente de l’avoir fait seule et complètement par moi-même sans guide. Voyager seule m’a permis de rencontrer aussi des personnes extraordinaires, de réfléchir ainsi que de me retrouver.

 

 

2 réflexions sur “Trek Népal – Gosaikunda : Partie 5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s