Tour de l’Islande en 12 jours : Voyage avec ma mère : Partie 2

Du 20 août au 1er septembre 2019

DSCN3457

La suite de nos péripéties Islandaises… « Mam, ça va tu survis ? ». « … ». Si pas de réponse, c’est que tout va bien non ? 

Première Partie ici 

Jour 7 : 26 août 2019 : Le nord : Volcans :

Réveil, soleil dans les montagnes.

Allait-on réussir à prendre notre petit déj ? Contrairement à la veille, ouf il y avait quelqu’un à la réception, car entre notre jeûne de la veille et une absence de petit déj, nous n’aurions pas survécu (d’autant plus, comment aurions-nous pu faire nos sandwiches ??)

Encore une belle journée nous attendait. Nous avons longé le fjord avec vue sur les montagnes enneigées. Plus nous approchions d’Akureyri, plus le ciel s’assombrissait. La pluie n’a pas manqué !! Nous avons passé la ville rapidement.

Ensuite, au lieu de prendre un tunnel, nous avons contourné car le tunnel était payant et il fallait payer en ligne dans les 3h après le passage, sauf que pas du tout pratique lorsqu’on n’a pas internet.

DSCN3278 (1)

Arrivées à Godafoss : la cascade des Dieux et miracle il s’est arrêté de pleuvoir avec un grand soleil. Sans doute un miracle des Dieux ???

Cascades magnifiques… Elles avaient un côté Niagara Falls mais en moins spectaculaires et beaucoup moins grandes. Par contre, niveau touristes on était pas mal !! Cela nous a fait bizarre, on n’avait pas vu grand monde depuis plusieurs jours et là bim !

DSCN3296
« Ah non je ne vais pas au delà de la rambarde » haha

« La déesse Gob sur son rocher ». hahha. On a bien rigolé. Comme ma mère me surnomme Gob, en référence à Gobynette, mon insta et mes photos !!

IMG_8121 (1)

DSCN3321 (1)

Back on the road pour atteindre le Lac Myvatn.

1er stop : petits cratères, nous sommes allées au bout pour piqueniquer en s’abritant comme on le pouvait, du vent de malade (et encore, ce n’était rien comparé à l’après !!). Magnifique vue sur tout le lac, les petits ilots, les cratères environnants.

DSCN3337 (1)

Bon le plus important de la journée qu’on se le dise est que ma maman a eu son café !! Oui oui, nous étions dans un endroit touristique alors les cafés ne manquaient pas… Re motivation, car je sentais bien qu’elle commençait à fatiguer « programme vraiment intense et chargé… ». (Oups c’est tout moi !)

DSCN3348

2ème stop : Hofol : petite balade en forêt. Vous avez bien entendu, en forêt !! Nous avons vu nos premiers arbres depuis le début de notre périple, incroyable ! Et ce n’était pas juste un arbre planté au milieu de nulle part, une vraie forêt. Balade très sympathique, en plus nous étions seules. Le plus drôle de cette balade, au demeurant fort sympathique, a été quand ma mère a commencé à émietter le pain pour les oiseaux sur le sentier (en réalité, elle ne voulait pas le dire, mais elle avait peur que je la perde, donc elle faisait sa Gretelle, non je rigole, enfin, il faudra lui demander !)

DSCN3385

3ème stop : Hverfell : le volcan endormi, vieux de 2500 ans.

Maman n’a pas voulu m’accompagner, car ça lui semblait trop difficile. Je n’ai pas insisté, parfois on n’est pas obligé de tout faire ensemble et je savais qu’elle avait besoin un peu de repos ! Surtout que pour y accéder, petite durty road, qui l’avait déjà mise à rude épreuve.

 

En même pas 10min, j’étais en haut. Magique. J’adore les volcans, on a l’impression d’être dans un monde surnaturel, de marcher dans l’irréel. Cela laisse place à la rêverie. J’ai adoré, en faisant le tour avec une vue magnifique et complétement dégagée, j’ai eu de la chance. Par contre, vent de malade !! J’ai cru m’envoler ou perdre mes lunettes hahaha.DSCN3421 (1)

DSCN3441 (1)

A la descente, j’ai croisé un mec torse nu ! Peut-être un Islandais ? Pour lui l’été à 10 degrés c’est chaud ! Après chacun sa conception, pour nous en Bretagne 20 degrés c’est chaud, dans le sud de la France c’est considéré comme l’hiver !!

4ème stop : Cratère Viti, de toute beauté car en son centre, il y a un lac, d’un vert jade wawwww. Nous sommes entourées de petits cratères, de lave, et au beau milieu un lac, c’est quand même fou ce que peut faire la terre.

DSCN3448 (1)

DSCN3468

DSCN3460 (1)

Nous sommes aussi passées à côté d’une centrale géothermique et des geysers de lave, mais sans nous arrêter.

DSCN3471

6ème stop : Grottes de Grjotagja. Dans les grottes de l’eau à 40-45 degrés.

On a décidé de ne pas aller aux bains naturels (équivalent du blue laggon) car 1) ça nous inspirait pas de nous agglutiner avec 1000 autres touristes dans un bassin (c’est bon, les triathlons départ en masse me suffisent largement !!) et 2) 40 euros pour ça non merci, surtout pour rien faire et barboter !!

Il était temps de trouver notre logement.

Et d’aller courir ! Un footing au top le long du lac puis dans les laves. Au début, je voulais faire le tour du lac, mais bon 37km en courant euh, on allait s’en passer, je n’étais plus en prépa IM et j’étais surtout en prépa de rien du tout. Comme je regardais trop le paysage avec le coucher du soleil, au retour j’ai un peu galéré à revenir car pas vraiment le même chemin. C’était vraiment super !

IMG_8289

Restau vers 21h. Pas bon du tout !! Mais j’ai envie de dire, on ne vient pas pour la grosse gastronomie !

Jour 8 : 27 août 2019 : Le nord suite – Traversée pour le Sud :

Réveil tranquillou.

Rapide arrêt à Hverin, un site de lave avec des Geysers qui sortent du sol. C’est vraiment irréel tout ce coin.

DSCN3500

DSCN3494

Direction les chutes Detifoss : Arrivées sur le parking, un monde incroyable !!

DSCN3503

Petit marche pour arriver aux chutes. Incroyable, la pression est énorme !! Ce sont les grosses chutes d’Europe. Très puissantes. Mais surtout le soleil perce alors que juste avant il faisait gris…

DSCN3514

Avec un double arc en ciel… Magique. On s’est baladé un peu autour pour apprécier au maximum.

DSCN3520

De l’autre côté, ma mère observait les américains comme elles les appelaient « tu te souviens c’est un peu comme à Niagara Falls, le côté américain ils sont vraiment du mauvais côté, ils ne sont pas du tout bien placés ! » Elle m’a fait trop rire !

DSCN3538

Pas loin, il y a Selfoss, une formation de plusieurs chutes, moins impressionnantes mais très belles aussi.

DSCN3550

C’était reparti pour une longue route… Nous passions du côté Nord au Sud, sachant qu’il n’y a pas de route directe, il faut passer par les fjords de l’Est.

Pluie, même très grosse pluie. Nous traversions des paysages lunaires qui se ressemblaient pas mal, en gros il n’y avait pas grand-chose.

Dej dehors au soleil, où il faisait super doux et sans vent !! hahahah non pas du tout ! On s’est arrêté à un moment car il ne pleuvait plus, par contre en sortant de la voiture, énorme vent, très fort. Le genre pas du tout agréable pour déjeuner. Alors nous avons mangé dans la voiture, au final c’est plutôt sympa et la vue n’est pas dégueu (je dis cela peut être parce que j’ai trop l’habitude de déjeuner en speed devant mon ordi au taff !).

Maman était happy, car c’était plus touristique, qui dit touristique, dit plus de cafés !! En plus, peu de temps après, nous passions par une ville. Arrêt au Subway pour son café pendant que je mettais de l’essence. « C’est fou quand même, c’est mon meilleur café depuis le début de l’Islande ». Bon à croire que les américains sont meilleurs en café que les Islandais…

Nous reprenions la route pour descendre dans les fjords de l’Est. Plus nous descendions dans le sud, plus le temps se dégradait, brouillard, pluie, un vrai temps breton… La mer est même déchainée, on se croyait presque chez nous en Bretagne par grosse tempête. Du coup nous passions sans nous arrêter étant donné que nous avions fait les fjords de l’ouest. Clairement les fjords de l’est sont moins beaux et moins impressionnants que ceux de l’Ouest.

A un moment, pause pipi. Ma mère trop drôle s’est rendue compte qu’elle ne s’était pas remise du rouge à lèvre après le déjeuner. Donc au milieu de nulle part, alors qu’il pleuvait, qu’il n’y avait personne, elle a remis son rouge, normal quoi !!!

DSCN3552

De nouveau sur la route, beaucoup d’oiseaux, notamment des cygnes. Végétation très verte avec des cascades un peu partout dans les failles des falaises.

Nous sommes arrivées à notre logement, plus loin qu’Hofn, avec une durty road pour y accéder… Dans une ferme et des énormes chiens. On n’a pas vu de chien de tout le voyage et là bim, 3 d’un coup (j’ai peur des chiens…).

Nous avons dû reprendre la voiture (ce n’est pas comme si nous avions eu une longue route) pour diner en ville. Resto sur le port très sympa. Pizza. On a l’impression de manger tout le temps pareil, pour cher et pas forcément très bon, c’est là qu’on se dit qu’en France on a de la chance.

Jour 9 : 28 août 2019 :  de Hofn à Kirk

Départ assez tardif. Il faisait un temps mitigé. Où est le sud ?? Il est censé faire beau non ?

1er stop : Jokulsarion, les fameux Icebergs.

A première vue, nous ne voyions strictement rien, ou presque ! Seules les voitures de touristes au parking. Et pour cause, il pleuvait, pas une petite pluie comme on a l’habitude en Bretagne, la grosse pluie ! Alors nous avons attendu 10min que ça passe. Au final, même si c’était nuageux, c’était beau. Mais un peu déçue de ne pas voir les icebergs de plus près. Le ciel s’est dégagé et nous avons pu apercevoir le glacier. C’était trop beau pour le coup.

DSCN3577

DSCN3585

Il faisait très froid, autour de 5 degrés et en touchant l’eau, hum ça brulait !! J’ai lu qu’une personne ne peut pas survivre plus de quelques secondes dans cette eau, ça donne une idée de sa température !

DSCN3591

Direction Fjallsarion, pour le coup j’ai largement préféré. Moins de monde, plus petit lac, icebergs plutôt proches. Vraiment superbe. En partant, nous avons croisé une chinoise ou japonaise en robe de mariée, sérieux, il faisait 5 degrés et une petit pluie fine commençait à tomber…

DSCN3596

IMG_8763

3ème stop : Svinafellsjokul.

Moment drôle : la durty road pendant 2km et c’est vrai que c’était vraiment une route de merde. Bon ce n’est pas ça le plus drôle (car les durty road, on commençait à être habituées, même c’était notre quotidien !) mais les mini hurlements de ma mère « stop stop arrête toi, on va mourir ici ». « Euh explique moi en quoi le fait d’être sur une longue ligne droite, plate à 20km/h (et encore peut être pas…) dans des cailloux va nous faire perdre la vie ? ».

On s’est même arrêté avant une mini montée, oui je lui ai accordée cela, et nous avons terminé en marchant.

Sublime : Icebergs, glacier, wawwww.

DSCN3643

Il y avait une petite marche d’approche du glacier. Autre moment drôle (sans doute le plus drôle) : ma mère s’est arrêtée avant moi car un peu galère pour elle, glissant + contournement dans des rochers. J’ai donc continué seule. Évidemment j’étais seule, tous les touristes s’arrêtaient à la simplicité, là où était ma mère. Mais comme on le sait, je n’aime pas la simplicité… Je voulais approcher le glacier. C’était magnifique… Mais ce moment a été un peu atténué par des cris au loin. En revenant je les distinguais « Gabrie, reviens ». Non mais quelle idée d’hurler comme cela, j’ai cru qu’il lui était arrivé quelque chose de grave. En la retrouvant « non mais j’ai eu trop peur, je n’ai plus de jambes tellement j’ai eu peur ». Heureusement qu’elle ne voit pas le quart de ce que je fais habituellement, à force elle aurait un infarctus !!

DSCN3615

DSCN3637

Retour, direction notre hôtel. Sur la route, beaucoup de cascades dans les falaises, très verts et jaunes. Il pleuvait de nouveau, au final on a eu de la chance car principalement de la pluie lorsqu’on roulait.

DSCN3646

Arrivée à Kirk (nom à rallonge en vrai et complètement imprononçable). Super hôtel.

Mauvaise idée, je me suis mise au lit pour me reposer un peu. Mais j’ai quand même réussi à me motiver, chausser mes baskets et hop c’était parti pour un run sous la pluie. Découverte des environs, avec énorme cascade… En plus, il s’était arrêté de pleuvoir.

Le soir : diner dans le seul resto d’ouvert (comme d’habitude !!). Et comme d’habitude, nous mangions la même chose (fish and chips), vivement le retour en France pour bien manger.

En tout cas super playliste : Last Ketchup, I’m a Barbie Girl, Les spice Girls, 90’s le retour !! Enfin pour eux, c’était peut être des musiques actuelles ?? loool. Des islandais à la table d’à côté étaient à fond, un d’eux m’a invitée à danser. Ce fût très drôle et bien sympathique !

Jour 10 : 29 août 2019 :  de Kirk à Vik

Réveil et petit déj de folie, grand luxe le buffet (avec même du nutella !!). La tempête Gabrielle a soufflé et a liquidé toutes les mini dosettes de nut (en même temps, il n’y a rien à manger dans ces dosettes, c’est vraiment du gâchis de plastique !).

Pour changer, confection de sandwiches, avec en prime des petits gâteaux.

Direction Fjadrargluful. Pour y arriver quelques km de durty road. De bon matin j’avais le droit à des petits cris discrets (elle devait se dire qu’une heure après elle avait un break et qu’elle serait un peu tranquille). Comme d’habitude, pas mal de monde au parking.

DSCN3667

Petit crachin breton comme on aime. Cet endroit est un immense canyon qui a été créé il y a plus de 2millions d’années. Nous déambulions le long pour arriver à une grande cascade. Sublime. Juste deux bémols : 1) un peu trop de touristes à mon goût et 2) c’est un sentier balisé et interdiction de s’éloigner des sentiers battus (je comprends pour éviter la destruction de la faune et la flore, mais je trouve dommage que cela existe, les gens doivent être conscients par eux même et en prendre soin, c’est à l’humain de s’auto-éduquer…). Également, il y avait un endroit genre view point en fer qui justement dénaturait complétement le paysage.

Sur la route, s’ensuivait un paysage plein d’herbes rebondissantes à perte de vue, j’adore !!!

DSCN3695

J’ai déposé ma mère à Vik où elle s’est installée dans un café. Pour ma part, direction Pakgil. Au début, je voulais randonner dans le Landmannalaugar, sauf que météo pas top et beaucoup de route (sur une durty road notamment).

La route qui menait à Pakgil était juste magnifique. Durty road et je dois dire que j’étais bien contente de pouvoir profiter pleinement du paysage sans avoir ma mère poussant des cris à côté. Des points de vues de folies, route verte et noire, juste à couper le souffle.

DSCN3721

Fin de la « route » et c’était parti pour la rando, il n’y avait personne et chance, il ne pleuvait plus. C’est un lieu où a été tourné Game of Thrones. Je me demande bien comment ils ont fait pour amener les équipes de tournages !

Au début de la rando, c’était easy, il y avait un chemin. Puis grosse pente, avec de la terre noire bien glissante. A un moment, j’ai piqueniqué en me posant sur un rocher, pas très stable face à la pente super raide et là je me suis demandée comment j’allais faire pour descendre sérieux ? « Dans quoi je m’étais encore embarquée !! ». Alors autant aller jusqu’en haut non ? Cela aurait été dommage de s’arrêter en si bon chemin.

IMG_8978

J’ai enfin trouvé un semblant de chemin, qui s’est avéré être un chemin sur… 10m !! Après plus rien, et j’ai passé en dévers total une pente glissante en m’accrochant à des roches, autant dire que j’ai un peu flippé, mais bon depuis le Vignemale, rien ne m’arrête haha. Comme je n’avais pas eu mon pic d’adrénaline en 8 jours, il fallait bien un concentré, au moins j’étais servie ! J’étais large pour les prochains jours…

DSCN3762

J’ai continué un peu, puis j’ai décidé de rebrousser chemin car les rochers étaient trop abrupts.

Descente casse gueule, j’ai dû me mettre sur les fesses !

En bas j’ai croisé un couple d’américains, on a discuté vite fait et je leur ai montré où j’étais, ils m’ont prise pour une folle (ah bon ???!).

J’ai commencé un nouveau sentier, grosse montée bien raide, en arrivant à des rochers je me suis rendue compte que ça n’allait pas plus loin (peut être que c’était juste un chemin pour les moutons en fait…).

Au loin j’ai vu un vrai sentier !!

DSCN3782

Descente, remontée, au début par une chemin de crevasses et très glissant. Puis je suis arrivée au chemin. En haut, je me suis un peu posée histoire de m’imprégner de ce paysage de dingue. J’étais seule et c’est vraiment ce que j’aime, ne pas avoir une foule de touristes qui s’agglutinent autour… C’est l’Islande, telle que je l’imaginais. Vraiment j’ai adoré ces moments, plus ou moins flippants !!

DSCN3793

DSCN3791

J’ai récupéré ma mère en fin de journée et en pleine forme qui a fait le plein de civilisation en trouvant un mini centre commercial (et y a passé la journée !!).

Quand je lui ai raconté mes histoires, sa réaction a été la suivante : je ne sais vraiment pas comment j’ai fait pour avoir une fille aussi téméraire, qui n’a peur de rien, tu m’impressionnes, même si tout ce que tu fais me fait peur.

Nous avons pris la direction de Dyrhlaey : Des falaises avec énormes rochers et sable noir. Ressemblance avec Etretat.

DSCN3809

Très belle lumière de fin de journée.

 

DSCN3818

On s’est lancé dans la grande rando du jour… pour ma mère ! Vous savez ce qui l’a réellement motivé dans la montée était que si nous n’y allions pas à pieds, on y serait allé en 4×4, à son plus grand bonheur avec une belle durty road « je préfère donc y aller avec mes jambes ». Dans la montée, elle a voulu rebrousser chemin en me disant qu’elle n’arriverait pas à descendre. Pour le coup, on est vraiment différentes, je fonce tête baissée sans me poser de questions, je ne vais pas voir le négatif et même si je vais me dire « comment je vais faire pour descendre », je me dis toujours que je trouverai des solutions. Ma mère a tendance à dire non, puis au final, elle suit et est contente d’y être arrivée. J’étais fière qu’elle soit sortie de sa zone de confort ce jour-là, je savais que ce voyage n’était pas facile pour elle, mais j’ai vu aussi qu’il lui a permis de faire certaines choses qu’elle ne se serait pas crue capable… très beau moment en tout cas…

DSCN3825

 

DSCN3830

Enfin direction notre hôtel, bien placé avec vue sur mer.

Jour 11 : 30 août 2019 :  toujours dans le Sud

IMG_4208

 

 

Petit dej de malade comme la veille. Des buffets à foison, et du nut (mais chut on ne dira pas que j’en ai pris plein…). En plus, royal, face à la mer.

 

 

 

 

1er stop : Solheimajakull. J’ai adoré cet endroit. Il n’y avait pas grand monde car c’était seulement le matin. Pour faire simple : un lac, des icebergs noirs (du fait du volcan), un glacier, une plage de sable noire. Vraiment ouf. Parfois nous sommes juste sans voix, c’était le cas, comme irréel.

DSCN3854

DSCN3892

Moment très drôle : je suis montée sur un gros rocher pour une photo et un mec a trouvé que la photo était top alors il m’a demandé s’il pouvait me prendre en photo hahaa !!

DSCN3843

2ème stop : Skogafoss

A première vue, beaucoup de monde, mais vraiment beaucoup. Avec des cars sur le parking… On s’est dit « mouais encore une chute », mais en fait en s’approchant, magnifique. Arc en ciel juste à côté de la chute et en s’approchant de très près, il n’y avait pas de touristes devant alors on pouvait tout à fait s’imaginer seule. Une forte puissance, des jets, un mouvement qui nous envoute et nous berce, presque comme si on allait s’endormir. Bon à ceci près que l’on commençait vraiment à être bien trempées !

Montée des 380 marches pour atteindre le sommet de la chute. Devrais-je plutôt préciser 380×3 car à force de faire des allers retours en courant dans les escaliers pour motiver ma maman qui montait tranquillou, j’ai fait une petite séance d’escaliers haha !! En tout cas, ça m’a bien donné chaud, plus besoin de la doudoune en haut (oui oui il faisait chaud, genre 12 degrés !!). La phrase de la journée revenait à maman au sommet : « bon on voyait mieux la chute d’en bas ». Haha à quoi ça servait de monter ?

Du coup, nous avons continué de marcher en admirant la succession de petites cascades, très jolies.

Descente : Idem, non j’en pu en faire moins car elle descendait plus vite.

3ème spot : Sejalandsfoss :

Sur le coup, on s’est dit un peu la même chose : encore une quoi.

Nous avons piqueniqué (ça sert à rien de la redire, mais toujours avec des trucs du petit dej) tranquillou sur un banc en regardant les touristes passer et en les critiquant (oui c’est drôle). Niveau capillarité, nous avons pu observer des cheveux roses pétants, puis une autre en bleu !!

« Non mais Gabrie, quand est ce qu’on va voir des gens bien habillés, je veux voir des hommes en costume, j’en ai marre de voir des gens avec leurs chaussures roots, leurs kway, leurs pantalons moches ». Et pile à ce moment-là, un homme est passé en costard, non je rigole, il ne fallait pas rêver !!

Nous sommes donc allées aux deux chutes :

  • La 1er: il fallait s’engouffrer dans une grotte. De l’extérieur, on ne voyait pas du tout la grotte. Puis en progressant, il y avait de l’eau au sol, très glissant, en gros sous une sorte de tempête. C’était incroyable car en arrivant une énorme cascade. Un moment fun, beau, pure et bien mouillée ! On y ressortait trempée mais émerveillée ! En plus il n’y avait quasiment personne !

IMG_0519

  • 2nd: une chute que l’on voit de l’extérieure et dans laquelle nous pouvons nous engouffrer. Même s’il y a du monde, c’était très drôle, nous étions éclaboussées de partout, chute grandiose, bref nous avons bien rigolé !!

 

On a repris la route et énorme, nous avons découvert sur au moins 100m des sous-vêtements pendus à un fil barbelé !! Ma théorie, une rock star habite dans la maison derrière et des groupies ont déposé cela ! Bon la maison derrière est complétement en ruine, donc pour une rock star, c’est moyen, sauf s’il aime vivre dans des courants d’air ? Maybe… En tout cas nous n’avons pas trouvé la véritable histoire de ces sous-vêtements…

DSCN3966

Nous sommes arrivées à l’hôtel en fin de journée. Un chalet énorme au milieu de nulle part, endroit conseillé par une blogeuse et clairement pas du tout déçues car trop beau. Mam s’est crue dans la reine des neiges ! Pas de réception, nous avions reçu quelques jours auparavant un code pour ouvrir un cadenas qui contenait la clé de notre chambre. Un peu comme une chasse au trésor, en bien plus facile !

DSCN3975

Que faire en fin de journée ? Un petit footing !! Top ce run, je me disais que c’était le dernier alors j’ai apprécié chaque instant en admirant le glacier devant moi… jusqu’au moment où un chien m’a approchée. Pas de chien en Islande et il fallait que je me retrouve face à lui. J’ai un peu paniqué car le chien me suivait, c’était horrible, j’ai même cru qu’il allait m’attaquer ! Alors je lui ai hurlé dessus, il a un peu reculé, puis sa maitresse l’a appelée. Ouf… Ensuite j’ai couru comme une malade !!

IMG_6334

Que faire après un bon gros run ?? Un hot Tub. Moment tellement génial, nous étions toute seules.

Le soir nous avons diné dans le salon de la reine des neiges, comme une impression d’être au ski, en mode coconning !

Jour 12 : 31 août 2019 :  Le Cercle d’Or

Petit déj. Une fois n’est pas coutume, préparation des sandwiches du midi. Je commençais à avoir du mal à manger tellement j’en avais marre de ne pas bien manger. Bientôt le retour des bons petits plats (hum pas par moi !!)

Départ de la maison de la reine de Neiges.

Direction Kerid et le Cercle d’Or.

Kerid est un petit cratère avec au centre un lac émeraude. Les couleurs rouges, ocres étaient vraiment belles. J’ai fait un tour du cratère, puis descente au niveau du petit lac, maman ne voulant pas venir car pluie…

IMG_6432

Next stop : Geysir, comme son nom l’indique, des Geysers.

Avant nous avions mangé nos super sandwiches dans la voiture, sur le parking entre les cars à perte de vue, et les touristes avec leurs capes de pluie ! Puis café et chocolat chaud histoire de se réchauffer un peu … Trop de monde, beaucoup trop.

DSCN3991

Le site des Geysers étaient assez déprimant car vraiment grosse pluie. Les gens attendaient patiemment qu’un geyser jaillisse. Un euphémisme, ils étaient tous à attendre avec leurs téléphones portables. Au moment où je me foutais de leur gueule un geyser a jaillit. Franchement c’était impressionnant. Le reste, pas ouf (après sans doute parce que j’ai toujours l’image du Chili et des geysers incroyables avec quasiment personne…)

3ème stop : Gullfoss :

Pile au moment où nous arrivions, la pluie s’est arrêtée. Foss, comme nous commencions à nous en douter veut dire chute, oui oui je crois qu’en Islande j’ai atteint mon cota de chutes pour l’année, voire les 5 prochaines années !!

DSCN4002

Alors oui cette chute était très belle, oui elle se jette dans une faille mais franchement j’ai eu du mal à l’apprécier à sa juste valeur. Une personne a même poussé ma mère sur des pierres glissantes pour prendre une photo… Ils étaient en train de construire un plus grand café, restaurant, souvenirs au niveau du parking. Bien dommage. Mais bon on ne peut pas être tout seul partout malheureusement…

Nous sommes passées par le Pinguellir National Park sans nous arrêter car il flottait et pas spécialement envie de marcher pour marcher, sachant que nous commencions vraiment à être fatiguées. Un voyage bien intense.

A notre logement, j’ai rangé mes affaires, et d’après ma mère ce n’était pas trop tôt, puisqu’elle m’a demandé de ranger mes affaires pendant tout le séjour… Mon bordel organisé qu’elle ne comprend pas puisque chez moi tout est super rangé…

Direction le Resto, pas besoin de traduire ou de se faire l’impasse de prononcer le mot, là facile à comprendre que nous allions au restaurant !

IMG_0586

Petite balade à pied pour y aller. Super bon et cela faisait du bien de bien manger enfin ! Avec en prime une coupe de champ histoire de fêter la fin du calvaire pour ma petite maman… Next trip ? Pékin express, elle est prête sans hésitation !! N’est ce pas maman ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s