Trek Népal – Langtang to Gosaikunda : Partie 4

Day 6 : De Sindun (3730m) à Hot Spring (1700m)

Il me restait 4 jours, 4 jours pour tout redescendre (environ 2000m en dénivelé négatif), puis remonter un autre versant (faire quasiment 3000m en dénivelé positif), puis tout redescendre à nouveau ! Quand j’en ai parlé autour de moi, les gens m’ont dit que c’était impossible qu’il me faudrait plus de temps (normalement le trek Langtang + Gosaikunda c’est 13 jours, bon j’avais juste 9 jours). Mais j’aime bien les challenges !
fullsizeoutput_2731
Voila donc une journée qui débutait par une motivation de folie après avoir englouti un bon gros pancake (oui encore ! Mais sans surprise j’ai eu cela tout le séjour) cette fois au beurre de cacahuète.
fullsizeoutput_270c

fullsizeoutput_2726
Une longue journée de descente, également une journée où je me retrouvais de nouveau seule, à être dans mes pensées, à tracer ma route, à m’arrêter de temps à autre, discuter avec les locaux, prendre une pause déjeuner les pieds dans l’eau dans la rivière au soleil (a river land) entre deux petites cahutes (chapatis fromage de yak (encore une fois bien meilleur que celui en Mongolie), repartir sur ma bonne lancée, continuer encore et encore de descendre, retrouver la forêt, puis la jungle avec les singles qui sautent d’arbre en arbre, traverser quelques ponts (toute la descente se faisait le long de la rivière et des cascades)…
fullsizeoutput_2737

fullsizeoutput_273c
Arriver à Bamboo, l’objectif de la journée était atteint. Mais il était seulement 15h30, j’avais encore une heure devant moi avant que le soleil ne se couche. En regardant ma carte je vois un petit village nommé « Hot Spring », à moins d’1h de marche. Je me suis pas posée une seule seconde la question, j’ai directement remis mon sac sur le dos, l’appel d’eau chaude, du shampoing (ok je commençais clairement à rêver) était trop fort (en 30min j’y étais !).

fullsizeoutput_275f
Mais quelle désillusion, plus de hot spring en arrivant… tout avait été détruit par le séisme. Heureusement j’avais quand même un toit pour la nuit avec des népalais qui m’ont ragaillardi en me préparant un énorme seau d’eau tiède en guise de douche (au final c’est mieux que rien), et un bon gros plat de chowmein.
Voilà j’étais passée de 3730m à 1700m d’altitude…

Day 7 : Vais-je arriver à 3900m à la fin de la journée ? (actuellement à 1700m)

7h30 j’ouvre les yeux en entendant le bruit de la cascade. Ma première pensée est « non je ne veux pas sortir de mon sac de couchage, je suis tellement bien au chaud » surtout quand je savais ce que je devais parcourir en dénivelé positif pour atteindre mon objectif ce jour.
La question qui se posait : allais je réussir à arriver à Cholangpati (à 3600m) alors que j’étais à 1700m, qu’il fallait que je descende encore puis que je monte tout ce dénivelé ?
Je suis partie dans l’état d’esprit que j’y arriverai puisque je voulais absolument rejoindre Gosaikunda (les lacs) et que je n’avais pas le choix niveau timing.

fullsizeoutput_2783

Après avoir dû contourner un énorme troupeau de vaches par des ronces et orties (cf : jour 1, ma peur des vaches), j’ai commencé la montée bien raide dans la jungle. Premier village (Thulo Syaphru) atteint assez rapidement, il commençait déjà à faire assez chaud et pour mon grand bonheur je sortais de la jungle pour recommencer à voir les montagnes (ça me motivait en me disant que le dénivelé positif déjà fait n’était pas négligeable).
Un peu plus loin, pendant que je faisais une petite pause eau à un mini temple j’ai vu débarquer Monsieur Meuble (en vrai il s’appelait Bonjoun), oui oui normal un mec transportait easy d’un village à un autre une commode sur le dos !!

fullsizeoutput_2785
Je lui ai expliqué mon itinéraire et il m’a montré que ma carte n’était pas à jour (ca je l’avais compris la veille avec les hot spring), et qu’il existait un nouveau tracé qui me permettrait de joindre Cholangpati sans avoir besoin de faire un détour par un autre village. Et bonheur il me proposait de le suivre à son lodge pour qu’il me prépare à manger, j’ai donc suivi un homme avec une commode jusqu’au village de Bomba. Une pause bien méritée se faisait sentir avec une vue impressionnante sur tout le versant que j’avais parcouru les jours précédents dans le Langtang !

fullsizeoutput_2792

Il m’avait dit qu’il me restait environ 3h de montée jusqu’au village que je voulais atteindre, sans doute moins vu que je marchais vite. En arrivant au bout de 2h, j’ai cru halluciner ! Et encore plus lorsque le mec m’a annoncé les prix pour dormir (« j’espère que pour 4 fois ce que je paie d’habitude, il y a une vraie douche chaude ?!  » « non mais au village au-dessus oui »). Dilemme, je venais de me faire plus de 2000m de dénivelé positif, Laurebina à 3900m était à 1h, je commençais à être fatiguée mais il y avait des douches là-bas ! 300m en positif c’était rien par rapport à ce que j’avais parcouru depuis le matin non ?! Donc j’ai décidé de continuer.

Même si je suis arrivée au bout de ma vie 1h plus tard et qu’on m’a annoncé que les douches étaient gelées (j’allais encore devoir me laver avec un seau haha), la vue était juste grandiose et j’ai rencontré des alsaciennes géniales, ça valait la peine de m’être dépassée.
Donc non seulement j’avais atteint mon objectif mais je l’avais surpassé en arrivant en fin de journée à 3900m.

(2300m de dénivelé positif dans ma journée, j’étais HS et heureuse d’y être arrivée).

fullsizeoutput_27a6

 

3 réflexions sur “Trek Népal – Langtang to Gosaikunda : Partie 4

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s