IronWomen ? Partie 3 : Equipement

NOS EQUIPEMENTS

Article co-écrit par Bleuette&Gobynette

IronmanLogo2012

Se mettre au triathlon, c’est arrêter les pulsions shopping de fringues, sacs et chaussures (ou alors il faut manger des pâtes et du riz pendant plusieurs mois) ! Oui le triathlon est coûteux, alors nous faisons le choix de demander une paire de roues à Noël plutôt qu’un énième sac de marque (véridique).

Lorsque nous débutons, nous sommes un peu perdues. Que choisir ? Pourquoi tel vélo plutôt qu’un autre ? « Ah non je veux celui-ci parce qu’il est de telle couleur ». Plus les mois avancent et plus nous comprenons que la couleur du vélo, on s’en fiche un peu…

Alors comment sommes nous équipées pour cet IronMan ? Pourquoi ces choix ? Vous pourrez comparer nos deux équipements. Bien évidemment dès que l’on trouve une marque qui nous plait, nous en faisons tout de suite part à l’autre.

Les équipements de Gobynette :

Par Gobynette

Commençons par le plus intéressant : mon bébé !

«Ah bon on a besoin d’un bébé pour le triathlon ? ».

Well, c’est bien évidemment mon vélo, qui a même une chambre dédiée (l’agent immobilier, l’appelait même « la chambre bébé », bon ok, nous n’avions pas la même conception du mot bébé, je vois déjà ma mère levant les yeux en lisant ces lignes).

  1. Le matos Vélo

J’ai changé de vélo en août 2018, en voyant les limites de mon ancien vélo (un btwin, en aluminium et carbone), un peu trop lourd pour faire des triathlons longues distances. D’autant plus que je m’entrainais pour un gros triathlon au format L à coté de chez moi dans les Pyrénées avec 107 km dont 2100m D+. Je voulais donc un vélo de montagne, plus utile dans ma nouvelle région qu’à Paris !

IMG_7921.jpg

Du coup mon bébé : un specialized « Tarmac », tout en carbone, ultegra électrique (avant lorsqu’on me parlait d’ultegra, shimano 105, je levais les yeux au ciel #Kesako, bon après je ne suis pas encore une experte !), en 50-34, cassette 11-32. J’ai compris au fur et à mesure du temps que l’important dans un vélo c’est vraiment les transmissions. En tout cas je l’adore et j’en suis très satisfaite.

Niveau roues : des mavic ksyrium pour l’instant. Je compte changer mes roues un peu avant l’IronMan pour que mon vélo soit un peu plus profilé contre la montre.

J’ai aussi installé des prolongateurs.

La selle a été changée, car je n’étais pas bien en position aéro : une selle power specialized. Sur mon ancien vélo, j’avais mal du c** ! Depuis que j’ai changé, je me sens beaucoup mieux. C’est important le choix de la selle surtout lorsque l’on reste 6h assise sur un vélo…

Je garde mon btwin comme mulet et surtout comme vélo sur home trainer (cela m’évite de changer la roue arrière à chaque fois, d’ailleurs j’ai acheté une roue spéciale HT à bas prix et des pneus pas top comme ils sont vites usés à cause du HT). Donc j’ai un Home Trainer pour continuer à m’entrainer lorsque les sorties en extérieures ne sont pas possibles, notamment pour cause de pluie et deux fois par semaine pour le fractionné… Pour être bien sur le vélo HT, j’ai aussi changé de selle, en mettant la même que sur mon vélo de compétition.

Autres équipements :

  • chaussures auto : shimano et sur-chaussons pour l’hiver ;
  • casque : giro (pas aéro) ;
  • lunettes de soleil avec 4 changements de verres : btwin : très contente de cet achat car possible de changer les verres en fonction du temps ;
  • quelques cyclistes courts (dont un Kiwami, marque dont je suis Ambassadrice) ;
  • cyclistes longs pour les mois d’hiver intérieur polaire ;
  • maillots de vélo, pareil de la marque Kiwami ou autres ;
  • gants pour l’hiver : des gants très chauds en polaire et imperméables ;
  • veste : btwin dont je suis très contente + coupe vent et veste imperméable ;
  • un sous maillot seconde peau pour l’hiver ;
  • des sur chaussures : indispensable pour l’hiver ;
  • sur le vélo : deux gourdes et une petite sacoche specialized pour mettre mon ravito et chambre à air, compteur vélo specialized.
  1. Natation

Pour mes entrainements c’est assez simple :

  • pas besoin de beaucoup plus qu’un maillot. J’en ai plusieurs de chez Kiwami, en une ou deux pièces (pour éviter les belles marques de maillot, étant donné que je m’entraine dans une piscine extérieure magnifique, été comme hiver) ;
  • lunettes : alors la je compte quand même un peu en parler. Depuis longtemps, j’ai du mal à trouver des bonnes lunettes, qui ne prennent pas l’eau alors que j’en ai testé des modèles de différentes marques. Puis miracle, un conseiller de chez décathlon m’a proposé un modèle enfant, oui oui, j’ai 28 ans mais j’ai quand même des lunettes pour enfant, puisque j’ai un visage très fin. Très satisfaite du modèle Arena Junior (racing tracks junior mirror) avec des verres teintés ;
  • bonnet : sans commentaire ;
  • accessoires : pull, plaquettes, palmes.

Pendant un triathlon :

  • lunettes : Predator zoogs pour éviter de les perdre avec les coups ;
  • combinaison Orca S6 : quelques frottements si je nage en mer à cause de l’eau très salée, donc important de mettre de la nok.

IMG_5950

  1. Course à pied

Pareil que la natation c’est assez simple :

  • des baskets : j’ai envie de dire : l’accessoire indispensable (même si j’ai déjà vu dans un parc à coté de mon ancien chez moi à Paris, un mec qui courait pieds nus !). Alors pendant des années je n’ai juré que par les 890 V4 ou V5 de chez New Balance. Lorsque j’ai appris qu’ils arrêtaient d’éditer ce modèle, j’étais désespérée !! Alors j’ai fait des provisions en achetant plusieurs modèles d’un coup (quand on n’aime on ne compte pas !). Mais malheureusement c’est ma dernière paire que je porte actuellement, sacrilège ! Lorsque j’aurai trouvé un nouveau modèle qui me convient je modifierai cette partie. Sinon j’ai des semelles orthopédiques pour mes petits pieds.
  • Tenues : short, tee-shirts (je ne suis pas vraiment adepte du « il me faut telle marque pour être canon en courant », je m’en fiche un peu du moment que je sois bien dedans quand je cours, donc souvent j’utilise des tee-shirts gagnés à des courses), leegings (mi-long ou long, chaud ou moins chaud, quand il fait très froid il m’arrive même de mettre un leeging de ski de fond en polaire), des hauts techniques manches longues pour l’hiver (kalenji), et un coup vent aérant pour mes sorties d’hiver (kalenji) ;
  • accessoires pour l’hiver : bandeaux, tours du cou en polaire, plusieurs types de gants en fonction de la température : de la marque kalenji.

IMG_7377

  1. Pour mes 3 sports

Évidemment, l’accessoire indispensable pour tout triathlète est la trifonction, que nous portons sur les trois sports.

Depuis l’année dernière, étant Ambassadrice de la marque Kiwami, je porte bien évidement une trifonction de ma marque fétiche (la spider) sur mes triathlons. Elle est juste extra, matière très agréable à porter et technique.

Pour l’IronMan, ce n’est pas encore décidé mais je pense prendre une autre trifonction de la marque Kiwami.

Un vrai plaisir de pouvoir représenter cette belle marque, qui plus est made in France !

J’ai une montre garmin forever 735X, qui vient d’être réparée. Plutôt contente même si au bout d’un an elle a commencé à bugger…

Les équipements de Bleuette :

Par Bleuette

  1. Equipement pour le cyclisme

J’ai commencé le triathlon avec un Btwin ultra700AF que je recommande fortement si vous débutez.

IMG_6514
notre premier vélo : le même : btwin ultra 700AF

Arrivée en Nouvelle Zélande, j’ai trouvé une super affaire sur trademe (l’equivalent du bon coin ici), un look 586 (fière d’être française ahah) tout équipé shimano ultegra (pédales, freins, dérailleur avant et arrière, plateau).

Je suis allée à kiwivelo à Wellington pour faire un bilan postural et ainsi régler mon vélo à ma morphologie.

Après plusieurs sorties longues, je me dis entièrement satisfaite de cette petite merveille. Certes, il a 10 ans d’âge maintenant mais il n’a rien à envier aux petites jeunes.

J’ai choisi de mettre ma trousse à outils derrière la selle (marque toppeak) que j’équipe avec une pompe (Birzman Velocity Apogee RG), 2 leves pneu (Pedro’s) et un multi-outils birzman.  J’ai 2 portes bidons evo et 2 gourdes camelback de 750ml. Je vais investir dans une gourde que je poserais à l’avant du vélo pour avoir plus de réserve en eau.

IMG_20181103_094147_237

En prolongateurs, j’ai les profile design T4 plus de Sigmasports.

Mes roues sont des alexrims, mes pneus des mavics et en tube je prends des Michelin comme j’avais l’habitude en France. Mes lampes avant et arrière sont de la marque Lezyne.

Mon casque, Bontrager. Mes chaussures et sur chaussures, fizik. Mes lunettes, bolee et mes gants giro (en hiver je rajoute des gants windstopper de la marque gore).

Je porte ma trifonction 2XU et si il fait froid, mon leggings de sport nike par dessus et un long haut en laine merino+ ma jacket gore windstopper+un protégé cou (horrible mais sentimental ahah gagne lors de notre ascension du mont sancy avec Gaby).

Ici en Nouvelle Zelande c’est l’été maintenant donc je porte uniquement ma trifonction 2XU et une veste courte de la marque Northwave.

Pour l’entretien du vélo, en plus de mon eponge douce, chiffon et vieille brosse à dent : 3 produits uniquement : multipurpose lubricant, foaming chain cleaner et dry weather de la marque fenwicks.

Ma selle n’est pas d’origine. C’est une selle italia très confortable. Le revendeur était un professionnel et me l’a laissée !

  1. Equipement natation

J’ai appris à nager le crawl il y a peu (2ans ½!) et je ne suis pas une grande fan de la piscine. Depuis que j’ai commencé dans mon club de triathlon et avec l’achat de mes accessoires, mes séances de piscine n’ont plus rien à voir. A chaque séance, j’ai l’impression de déballer mes joujou et d’aller jouer dans l’eau ahah

20181022_074108

Mon matériel de piscine/eau libre est le suivant: plaquettes, pince nez, bande pied, kickboard, pullboy de la marque finis; lunettes arena que je pense à changer (pareil que Gaby, je cherche encore la paire idéale pour moi).

Ma combinaison est une active+ 2XU; bonnet, chaussettes et gants thermiques (blueseventy).

20181022_074051

  1. Mon matériel course à pied

Un legging nike en hiver et un short superfit en été. Tee shirts sport et plus ou moins un long haut en merino si il fait vraiment froid. Un porte dossard avec pochette avant et espace pour stocker gels et barres energetiques. Un brassard armpocket au top du top ! et des ecouteurs sans fils bose.

Mes chaussures sont des brooks Adrenaline découverte cette année et avec lesquelles j’ai fait mon 4ème marathon sans douleur ! (miracle)

Pour la crème antichauffe j’utilise trislide (équivalent de la nok).

Ma montre de tri est une garmin 920XT. J’ai acheté un système pour la clipper et en faire un compteur vélo.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à me questionner !

P.s: gros remerciement à Tanguy, mon copain qui m’a beaucoup aidé dans le choix du matériel afin de trouver le top du top à un bon rapport qualité/prix.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s